• Homepage
  • >
  • Economie
  • >
  • Le PDG de la société Hamana SA satisfait de Bolloré au port de Conakry

Le PDG de la société Hamana SA satisfait de Bolloré au port de Conakry

  • by Seydou Worldmediaguinee
  • 7 Months ago
  • 0

La société Hamana SA a animé une conférence de presse ce weekend à Conakry sous le thème « situation de la gestion du port autonome de Conakry avant Bolloré et pendant Bolloré »

Le PDG de la société Hamana SA Mohamed Kourouma parle des difficultés qui existaient au port autonome de Conakry avant l’arrivée de Bolloré

« Le port autonome de Conakry ne disposait que d’un seul quai.Les bateaux conventionnels et les conteneurs déchargent à un seul endroit. Mais dans d’autres pays, les quais  sont séparés, les conteneurs à part et les vracs à part. C’est cette situation qui entraine les surestaries, toujours avant Bolloré, les commerçants et les consommateurs perdaient environ 80 à 90 millions de dollars par an.

Pour un bateau de 30 000 tonnes ,vous devez décharger au bout de 20 jours, comme il n’y a qu’un seul quai le bateau mettra au lieu de 20 jours 70 à 80 jours. Or, la surestarie d’un bateau est de 25 à 30 000 dollars par jour, donc pour un bateau de 20 000 tonnes si on paie 1.000 000 de dollars de surestaries faute de quai, cette somme s’ajoute obligatoirement sur le prix de revient de la marchandise » .

Selon le PDG de Hamana SA, depuis l’arrivée de Bolloré au port autonome de Conakry ,les commerçants ne sont plus victimes de vol.

« Avec l’arrivée de Bolloré aujourd’hui, nous avons le parc conteneurs, les surestaries des bateaux en vrac et les bateaux conteneurs sont solutionnés à prés de70 à 80 pour cent ; les bateaux déchargent avec une cadence moyenne de 1 500 à 2000 tonnes par jour, les sacs sont sécurisés au lieu de se retrouver avec 40kg, on a les 50kg. Le sondage a été éliminé»

Coupable ou pas, Mohamed kourouma salue l’existence de Bolloré en Guinée.

« La guerre qui est dans le monde aujourd’hui, c’est une guerre d’intérêt, notre intérêt se trouve aujourd’hui avec Bolloré. Donc on va supporter Bolloré si c’est la vérité on va supporter Bolloré, si c’est le mensonge on le soutient», a-t-il conclu.

Share Button
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
Previous «
Next »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 ⁄ 5 =


LES PLUS LUS

SOCIETE