Immigration clandestine : du Rêve au cauchemar

  • by Seydou Worldmediaguinee
  • 8 Months ago
  • 0

L’association ‘Welcome to Conakry’ s’est engagée à lutter contre la migration irrégulière à travers des débats et galas de foot. Ce vendredi elle a organisée une conférence débat à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry à l’intention des jeunes étudiants.

Fatoumata cherif conférencière, n’a pas manqué à expliquer aux jeunes l’importance de s’engager, d’agir et défendre une cause, pour soit même et sa communauté.

« Je suis là ce soir pour inviter et demander de s’engager, pour faire bouger les jeunes, s’engager pour sa communauté, s’engager pour défendre les autres. Vous savez il y’a beaucoup d’inégalité au tour de nous, c’est pourquoi le thème de la conférence était « comment sortir de sa zone de confort à travers l’engagement citoyenne ». Donc avec des jeunes qui nous sommes, on a beaucoup d’idées, on a beaucoup d’initiatives, nous pouvons avoir un impact sur nos communautés si nous nous engageons. Lors qu’on nous quittons d’une phase passive à une phase active les choses vont plus vite. En s’engageant de façon citoyenne, on peut agir sur le développement, alors ce l’invite là que je fais aux jeunes ».

Naby Camara l’un des organisateurs du l’initiative welcome to Conakry et qui propose le programme ‘Ose ta Guinée’ explique leur mission « welcome to conakry, est une série qu’on a produit en 2016 que nous voulons partager avec les jeunes conakryca, elle met en valeur la Guinée à travers sa capitale, ses acteurs dynamiques, sa vibrance, sa jeunesse. On voulait accompagner ce documentaire des débats,  des conférences,  gala de foot,  toute une organisation autour, qui nous permettrai de toucher les  jeunes. La conférence porte sur l’entreprenariat, la motivation, on essaye de sensibiliser les jeunes à lutter contre la migration irrégulière, à travers la motivation il y’ a beaucoup des campagnes qui existes mais nous c’est cette façon que nous avons choisi. En plus de dire, c’est très dangereux de voyager d’une manière irrégulière, la migration c’est bien, mais la migration régulière est mieux. »

Les participants semblent atteindre l’objectif de ce débat Moustapha Soumah est étudiant à UGANC

« En suivant les conférenciers j’ai compris que moi aussi je peux agir et pour ma communauté, et pour moi même, sans rêver de voyager dans une manière irrégulière en abrégeant ma vie inutilement »

sonomou

Share Button
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
Previous «
Next »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 × 27 =


LES PLUS LUS

SOCIETE