• Homepage
  • >
  • ACTUALITES
  • >
  • Hausse du prix du carburant: les syndicalistes acceptent de revenir à la table de negociation

Hausse du prix du carburant: les syndicalistes acceptent de revenir à la table de negociation

  • by Seydou Worldmediaguinee
  • 4 Months ago
  • 0

Le médiateur de la République Mohamed Said Fofana était une fois
encore à la bourse du travail sur l’invitation de la centrale
syndicale. Le but est d’inviter les syndicalistes à la table de
négociation afin de résoudre la crise qui sévit dans le pays.la
rencontre s’est déroulée ce mercredi 25 juillet 2018 à kaloum.
« Aujourd’hui, suite à l’appel du gouvernement aux
syndicats qui veulent bâtir ce pays autant que tout le monde, m’ont
fait l’honneur de ,m’inviter à venir à leur siège ; en compagnie de
têtes de personnalités que vous connaissez déjà pour nous dire
conformément à ses engagements qu’ils acceptent d’aller à la table
de négociation. Je crois que c’est un message très fort à l’encontre
de tout le monde. Ce qui veut dire que les guinéens qu’ils soient
syndicalistes ou politiques, chacun aspire au bonheur de ce pays que
la paix règne dans ce pays. Donc, il reste à payer que chacun aide à
e que ce processus aille mieux» a expliqué Mohamed Said Fofana.
Durant cette rencontre, le médiateur de la république a aussi rassuré
l’opinion nationale que toutes parties rencontrées ont exprimé leur
souhait d’aller en négociation.
Pour sa part, le secrétaire général
adjoint de la CNTG Mamadou Mansaré dit qu’il a tous les arguments
nécessaires pour défendre leur position qui est de ramener le litre de
carburant à la pompe à 8000GNF en lieux et place de 10.000FG
« Le médiateur accompagné de certaines institutions sont venus nous
voir dans le cadre d’un retour à la négociation. Suite à tous les
événements qui sont passés, nous sommes prêts à retourner sur la table
de négociation. Mais, si tous les sujets soient mis sur la table,
c’est-à-dire qu’on va décortiquer le budget de l’Etat. Nous avons tous
les arguments nécessaires, tous les documents y compris à combien le
litre ou la tonne de carburant vient à conakry. Le peuple peut nous
faire confiance. Nous sommes membre fondateur de cette république et
membre fondateur de cette démocratie. Nous ne décevrons pas le peuple,
peut être le peuple peut nous lâcher. La grève illimité a été
déclenchée et nous avons dit qu’il n’ya pas de service minimum. Nous
maintenons cette position, mais cela ne nous empêche pas d’aller à la
table de négociation avec nos argumentaires et défendre notre position
face à la nation guinéenne. »
Il faut noter que les syndicalistes ont accepté d’aller en négociation
sans aucune condition préalable.
Djiwo Bah

Share Button
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
Previous «
Next »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 − 9 =


LES PLUS LUS

SOCIETE