Education : le SLECG baisse la tension

  • by Seydou Worldmediaguinee
  • 6 Months ago
  • 0

Le groupe d’Aboubacar Soumah décide de suspendre la grève des enseignements qui était prévue le 26 Mai 2018 jusqu’à la prochaine rentrée de classe. La décision est prise au cours d’une assemblée générale tenue  ce week end.

Le SLECG comptait déclencher une grève générale et illimité sur toute l’étendue du territoire nationale dès ce samedi 26 Mai. Réunie à son siège, en assemblée générale pour discuter de l’évolution de la situation. Discours effectué par le syndicaliste Aboubacar Soumah. Tibou Camara  prend la parole et passe le message du premier ministre Ibrahima Kassory Fofana:

«II demande de bien vouloir attendre que le nouveau gouvernement soit mis en place et qu’il vous rencontre éventuellement autour de vos revendications  décider d’aller ou  non en grève. C’est l’ordre bien-sur, mais les réponses seront réserver à vos différentes demandent» a indiqué Tibou Camara.

Après le départ du Ministre Conseiller personnel du chef de l’Etat, le secrétaire générale Aboubacar Soumah et ses pairs se sont retrouvés alors seuls.  Après concertation le SLECG décide:

« En tenant compte de tous ses appels, nous avons décidés de sursoir au mot d’ordre de grève jusqu’à l’ouverture des classes. Si d’ici l’ouverture des  classes nous n’avons pas une réponse satisfaisante de la part du nouveau gouvernement alors à l’ouverture nous allons déclencher une grève générale et illimité sur toute l’étendue du territoire nationale dans le secteur de l’Education » promet le secrétaire général Aboubacar Soumah

« Nous sommes des enseignants responsables. Nous, nous voulons que la paix règne dans notre pays» a expliqué l’enseignant Boubacar Camara

Amadou Tidiane Diallo

Share Button
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
Previous «
Next »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 × 28 =


LES PLUS LUS

SOCIETE