Éducation : la rentré scolaire toujours paralysée

  • by Seydou Worldmediaguinee
  • 1 month ago
  • 0
Dans le complexe scolaire de kipé c’est seulement les nouveaux enseignants contractuels qu’on peut voir ce lundi 9 octobre 2018. 
Les élèves et professeurs ont boudé les salles de classes. quelque uns y étaient présent. A t- on constaté
l’État guinéen qui  avait prévu l’ouverture des classes depuis le 03 octobre dernier, n’a toujours pas réussi son pari face au syndicat des enseignants.
Pour preuve, la plus part des écoles visitées sont presque vides  pas assez d’élèves ni  enseignants, seul quelques membres de la direction et les nouveaux enseignants contractuels étaient présents.
En commençant par l’école primaire, il est 9h. Dans la cour, on y voit les autorités de l’école et quelques enseignants assis . Les salles de classes vident. Dans tous les établissements  une seule salle regroupait quelques élèves de deux classes. Interrogé , un  enseignant qui donnait les les cours dans cette salle de classe ,a préféré garder l’anonymat.
<< Depuis ce matin à 7h 45, certains enseignants étaient là. Les nouveaux contractuels qu’on a envoyé dans les écoles plus  quelques anciens   avec le directeur. Nous avons reçu quelques élèves aussi. Chez moi, les deux classe se sont réunis CP1 et 2, en totale qui donnent 13 élèves dont 4 filles. Nous enseignants, nous sommes au nombres de 5 dont 3 femmes. Nous tenons les enfants jusqu’à l’heure où on va nous libérer>>, a indiqué cet enseignant qui n’a pas voulut s’identifier.
.
Au collège c’est comme si l’établissement n’est pas prêt à recevoir les élèves cette année. Dès la rentrée dans la cour de l’école, c’est le bruit de la machine  coupeuse de bois qui accueille les visiteurs. l’école est totalement en état de rénovation. Là-bas aussi, quelques autorités étaient assises dans la cour. Aucun élève, ni enseignant. Les salles des classes sont vides. A rappeler que ces responsables de cet établissement ont refusés de parler.
Arrivée au lycée, à l’extérieur de la cour se trouvait un professeur de la biologie arrêté avec un visage frustré. Interrogé, cet enseignant nous a fait savoir qu’il a été renvoyé par son  proviseur du lycée.
<<  je suis rentré dans la cour de l’école, j’ai trouvé certains enseignants contractuels qui ne sont pas officiellement engagés à la fonction publique qui sont là avec les autorités de l’école. Quand je suis rentré j’ai dis salut camarade, (professeur) le proviseur m’a répondu de façon amère en me disant de sortir dans la cour de l’école, qu’il ne va plus me recevoir. En sortant j’ai trouvé le secrétaire général de l’école à la porte plus une dame , je l’ai dis que le proviseur m’a fait sortir et moi je continuerais mon combat jusqu’à l’aboutissement des conditions de vie des enseignants>>, a expliqué Daouada Doumbouya
A en croire cet enseignant,  qu’au lycée jeune fille et à kaka d’après son constat aucun cours n’a été débuté.
<< Si eux ils ont commencé les cours c’est avec les contractuels pas les enseignants. La grève à été bien suivie au lycée kipé>> a t-il confirmé
Le proviseur du dit lycée a rassuré que les cours ont belle et bien repris.
.<< Le constat est bon, même si nous avons deux élèves ils vont étudier. C’est cette disposition qui nous a été dite. L’essentiel est que tout enseignants qui se fera absenté sera immédiatement remplacé par les nouveaux  enseignants qui sont là >> a confirmé Amara Balato Keïta.
Saïdou Bah est élève du dit lycée il témoigne que les cours ont débutés aujourd’hui, tout de même, il affirme qu’ils ont commencés par  le programme de philosophie avec ses professeurs.
A noter que la grève lancée par Aboubacar Soumah semble être effective.
Abdoulaye Camara
Share Button
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
Previous «
Next »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 ⁄ 2 =


LES PLUS LUS

SOCIETE