Diner Gala littéraire

  • by Seydou Worldmediaguinee
  • 7 Months ago
  • 0


Happy prestige events  a réuni ce samedi 07 avril 2018 les amis  et promoteurs du livre autour d’un diner gala dénommé « diner gala littéraire » dans un réceptif hôtelier de la capitale. Pour un levé de fond destiné à l’achat des livres en faveur de 60 clubs de Camara Laye.

Créer le gout de la lecture chez les élèves et encadreurs, pour renforcer la capacité d’apprentissage, C’est l’objectif que s’est fixé la fondatrice des clubs littéraires.

«  C’est pour lancer les 60 clubs existants et annoncer la création de  290 clubs à venir, c’est pour quoi ce diner littéraire qui nous réuni ce soir. C’est pouvoir collecter des livres, parce que cette année avec les 6o clubs, on a eu beaucoup des difficultés de lecture, avec un carton de livre pour plus de mille élèves dans un établissement c’était difficile pour nous. Quand on parle de lecture il faudrait que chaque enfant ait en son sein un document devant lui et que la maitresse puisse dispenser les cours,  c’est pourquoi on a plus besoin du livre » a expliqué Halimatou Barry fondatrice des clubs littéraires.

« L’importance ce n’est pas de savoir s’ils ont bien maitrisés  le droit, s’ils connaissent la définition du droit. Le plus important c’est la linguistique. Dans tous les domaines du monde, savoir manier la langue, pouvoir convaincre c’est la base du tout. Que tu sois juriste ou un banquier il faudra que tu arrives à convaincre le client sur le produit, il faudra que tu ais le vocabulaire, donc à travers la lecture on peut améliorer les choses. Voila ce que je recherche », a ajouté la fondatrice des clubs littéraire et du Yungan students Halimatou Barry

«  Je trouve cette démarche très génial. C’est une première d’ailleurs, au lieu de se retrouver pour chanter, danser, vaut mieux cultiver l’amour de la lecture pour la jeunesse. Réunir tout le monde autour du livre, ça ne fait que  ragaillardir tous ceux qui sont enseignants comme moi. Cette lecture est entrain d’être abandonnée au profil d’autres choses qui sont toutes des affaires secondaires. Et si un groupe des jeunes prend l’initiative pour organiser ce diner gala afin de relancer la lecture dans notre pays, on ne peut que les féliciter » se réjoui Biko Mamady Touré secrétaire général du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

« Créer les 60clubs littéraires dans les établissements de Conakry c’est très salutaire, c’est un ouf de soulagement et c’est un grand pas, mais le chemin est très long. Il faut les encourager et les soutenir. Pour qu’ils puissent être à l’intérieur du pays ouvrir des bibliothèques et que les enfants acceptent de lire pour perfectionner leur façon de parler, de penser et d’agir », a indiqué Biko Mamady Touré

Saidou Diallo

 

Share Button
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
Previous «
Next »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 × 26 =


LES PLUS LUS

SOCIETE