• Homepage
  • >
  • SOCIETE
  • >
  • Boké : l’école primaire de la sous-préfecture de Sansalé est en sommeil

Boké : l’école primaire de la sous-préfecture de Sansalé est en sommeil

  • by Seydou Worldmediaguinee
  • 6 Months ago
  • 0

Sansalé est une  sous-préfecture de la région administrative de Boké dans les bras de mer  qui fait frontière  de Guinée Bissau. Où l’éducation reste un besoin crucial pour les enfants de cette localité. Une école primaire  de six salles de classes  gérées par deux maitres qui ne viennent presque pas.

Nous sommes  rendus dans cette localité pour toucher du doigt les réalités. Sur les lieux nous avons trouvés, pendant  les heures des cours, les enfants jouaient dans la cour de l’école faute de maitres. Ces enfants interrogés nous ont fait comprendre que ces six salles de classes sont gérées par deux maitres qui viennent rarement à l’école. IIs s’occupent de leurs champs d’acajous.

Apres un constat nous avons compris que ces enfants  (élèves) que nous avons trouvés à l’école n’avaient aucun niveau. Il était  impossible pour eux  de lire une leçon dans le livre Mamadou et Bineta (syllaber), le pire, ils ne savaient même pas comment écrire leurs noms. Des élèves de la 5ème et 6ème année. L’on se demandait ce qui font ces élèves à l’école au vu et su des autorités et des parents ?

Un parent d’élève interrogé sur cette situation il répond en gardant l’anonymat : « Nous avons envoyés nos enfants à l’école, nous ne savons pas lire ni écrire c’est pourquoi nous pouvons contrôler leurs cahiers. Les maitres ne font savoir que les enfants étudient très bien. Mais la plupart de ces enseignants ont des occupations soit des champs d’acajous ou autres choses, donc il n’y a aucun contrôle » a déploré cet habitant de Sansalé.

Quand aux enseignants  rencontrés, nous n’avons rien obtenus d’eux comme réponse à tous ces manquements.

C’est sont ces élèves qu’ils vont ventiler à travers les centres villes après examens d’entrée en 7ème année : Kamsar, Boké, Conakry, soit disant que ce sont les élèves admis de la sous préfecture de Sansalé.

A l’égard de tout ce qu’on a vu dans la sous préfecture de Sansalé sur le plan éducatif  c’est un échec total pour non seulement les élèves et parents d’élèves mais aussi les autorités qui sont incapables d’intervenir dans ce domaine éducatif  la base  de toute société. C’est très difficile à croire que toute une sous-préfecture ne possède qu’une seule primaire de 6 salles de classes et contrôlées par deux soient disant enseignants.

Nous reviendrons sur Sansalé dans un autre domaine

Amadou Mané pour  worldmediaguinee.com

664379620

Share Button
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
Previous «
Next »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 + 4 =


LES PLUS LUS

SOCIETE